• L'équipe TnE Vision

Comprendre les comportements voyageurs à l’aide de vos données travel & expenses


Au cœur du déplacement professionnel : le voyageur d’affaires. Il est l’acteur central de la mission, premier garant de sa réussite. Aussi, il est essentiel de lui offrir une expérience fluide du début à la fin afin de faciliter l’atteinte de ses objectifs et donc le retour sur investissement du voyage. La connaissance et la compréhension du mode de fonctionnement du voyageur avant, pendant et après le déplacement est donc capitale.


Oui mais seulement, il n’existe pas de portrait type de voyageur ! D’un secteur d’activité à un autre, d’une société à une autre et parfois même au sein d’un même service coexistent différents profils de voyageurs d’affaires.


Nombreux sont les éléments qui entrent en jeu : le métier bien sûr mais aussi la fréquence des déplacements, l’appétence ou non pour les nouvelles technologies, etc. Plutôt que d’essayer de cartographier l’ensemble des profils pour les analyser, nous vous invitons à réaliser une approche thématique. En vous intéressant séparément à chacune des briques qui composent le parcours voyageur, vous pourrez identifier puis répondre aux besoins relatifs à chaque sujet. Pour ce faire, nous conseillons de combiner plusieurs axes d’analyse pour chaque thème en vue d’obtenir une vue complète des facteurs influents.


Prenons par exemple l’étape “réservation” et la problématique de l’open booking. Pour rappel, l’open booking désigne les réservations réalisées en dehors des canaux définis par l’entreprise et présente plusieurs risques à la fois en matière de sécurité et de coûts associés. Pourquoi y-a-t-il de l’open booking et comment mieux l’encadrer ? Pour y répondre, associez l’étude de plusieurs indicateurs, l’idée étant de trouver une ou plusieurs caractéristiques communes pour comprendre ce qui favorise l’open booking et y remédier si nécessaire.


Pour être en mesure de calculer le taux d’open booking, cela nécessite d’avoir à sa disposition les données relatives à vos différents canaux de réservation ainsi que les données liées aux notes de frais. Le calcul peut être automatisé à l’aide d’un outil de reporting, n’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin d’accompagnement sur ce sujet.


Premier indicateur à observer : le top voyageurs. Prenez les 20% des voyageurs avec le taux d’open booking le plus élevé et regardez s’il existe des similitudes entre les profils (si vous disposez d’un outil, exploitez les filtres au maximum) : même métier, même service, même pays de domicile si votre entreprise est internationale, même ancienneté dans l’entreprise, etc. Le but est d’analyser chaque composante en vue de trouver une caractéristique commune. Faites ensuite le même exercice avec un top fournisseurs, un top destinations ou encore l’analyse du taux d’open booking par type de prestations. Vous devriez ainsi pouvoir faire ressortir les raisons qui poussent les voyageurs à privilégier des canaux non autorisés. Fournisseur(s) non référencé(s) ? Mauvaise formation aux outils ? Si malgré cette analyse croisée vous ne parvenez pas à identifier une ou plusieurs raisons claires à un open booking trop important, n’hésitez pas à mener une étude plus approfondie en adressant aux top voyageurs en open booking un questionnaire personnalisé à ce sujet.

TnE Vision est une start-up dédiée à la valorisation des données travel & expenses des entreprises. Nous sommes à votre écoute pour vous aider à enfin tirer parti de vos données, vous accompagner dans la mise en place d’une stratégie de reporting adaptée, pertinente et fiable ou encore déployer dans votre structure notre logiciel de reporting automatisé. Contactez-nous !